Le pass sanitaire transformé en pass vaccinal à compter du 15 janvier 2022 ?

Mardi 28 décembre 2021

Le Premier ministre a présenté, le 27 décembre 2021, un projet de loi visant à renforcer les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique. Le Gouvernement a engagé la procédure accélérée sur ce texte (recours à la Commission mixte paritaire) pour une mise en application dès le 15 janvier 2022.

Le projet de loi entend renforcer les outils existants de gestion de la crise sanitaire, en substituant un pass vaccinal (justificatif de statut vaccinal) au pass sanitaire en vigueur et en renforçant les mesures de lutte contre la fraude.

 

À compter du 15 janvier 2022, toute personne âgée d’au moins 12 ans serait donc tenue de présenter un pass vaccinal pour accéder :

  • aux activités de loisirs (cinémas, théâtres, etc.)
  • aux activités de restauration commerciale ou de débit de boissons (restaurants, bars, etc.), à l’exception de la restauration collective, de la vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire
  • aux foires, séminaires et salons professionnels
  • aux grands magasins et centres commerciaux sur décision du Préfet
  • et pour les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (ferroviaires, aériens et routiers), sauf déplacement pour un motif impérieux d’ordre familial ou de santé

 

NB : pour l’accès aux services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux des personnes accompagnant ou rendant visite à des personnes qui y sont accueillies, ou encore qui s’y rendent pour des soins programmés, il n’y aurait pas de pass vaccinal, mais maintien du pass sanitaire.

Les modalités d’application du pass vaccinal seront fixées par décret.

Pour tenir compte du temps d’achèvement du schéma de vaccination des salariés qui ne seraient pas encore vaccinés, des dispositions transitoires permettant aux personnes concernées de continuer à travailler seraient prévues par le décret qui déterminerait les conditions dans lesquelles un justificatif d’engagement dans un schéma vaccinal vaudrait justificatif de statut vaccinal. La procédure de suspension du contrat de travail du salarié qui ne justifierait pas du pass requis serait maintenue, sans changement.

La personne en charge du contrôle du pass pourrait, en cas de doute, demander la présentation d’un document officiel d’identité., alors qu’actuellement seuls les agents des forces de l’ordre peuvent exiger de contrôler les documents d’identité.

 

Pour plus d’informations, le cabinet Blohorn Avocats reste à votre entière disposition.

ATH – JDE
/ N°
21074

En bref

Un nouveau projet de loi, prévoyant de transformer le pass sanitaire en pass vaccinal a été présenté en Conseil des ministres le 27 décembre 2021. Le gouvernement prévoit une adoption rapide du texte au Parlement pour une mise en application dès le 15 janvier 2022. Le pass vaccinal serait exigé pour le public et les salariés travaillant dans les lieux concernés avec des dispositions transitoires pour les personnes qui ne seraient pas encore vaccinées, la possibilité de demander une pièce d’identité en cas de doute lors du contrôle du pass vaccinal serait également prévue.

Partager sur vos réseaux

Expertise et stratégie en droit social

Un avocat chez vous, partout en France !

Bayonne

2 chemin de la Marouette Bâtiment Haristeguy
Bayonne 64100

Bordeaux

64 Cours Georges Clémenceau
Bordeaux 33000

Grenoble

2 square Roger Genin
Grenoble 38000

Montpellier

120 Rue de Thor Le Blue d'Oc
Montpellier 34000

Paris

38 Avenue de la Grande Armée
Paris 75017

Toulouse

11 chemin de l'Armée
L'Union 31240